Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 18 juillet 2018

"Bientôt les vacances" vu par .........

Chacun trouve un adverbe et le donne à son voisin.

Chacun tire au sort un papier sur lequel est inscrit un personnage ou un chose.

 

                           En vingt minutes, écrire un texte sur le thème                                            Bientôt les vacances              

                           dont le narrateur sera ce qui a été tiré au sort

t                                 et dans lequel l’adverbe sera présent

------------------------

Carte Mediterranee 02

wikimédia

 

On m’a chantée depuis l’Antiquité. D’abord en vers, puis en prose puis enfin en chansons.

                Qui suis-je ?

Un indice de plus ? Les Romains, gens très possessifs, avaient décrété que je n’étais qu’à eux. Alors, on brûle ?

Bon, pour les très rares qui n’auraient pas trouvé, je dirais que je suis le féminin d’un célèbre film de Luc Besson…

    Tout ça pour dire que j’en ai marre. Moi, mer Méditerranée, mère des plus belles filles du monde, je me demande aujourd’hui comment faire pour partir. Oui, partir moi aussi après tout, puisque c’est bientôt les vacances. Pourquoi, demandez-vous. ? Et bien je vais vous le dire :

    Si vous croyez que c’est drôle de voir, dès les premiers rayons de soleil et de congés payés, déferler sur mes plages(les plus belles du monde, elles aussi ! en même temps, je dis ça, je ne dis rien…) des hordes de barbares huilés par coquetterie et pollueurs par nature !

   Vous croyez qu’ils me salueraient comme leurs ancêtres, par une ode ou une prière, ou iraient jusqu’à sacrifier une chèvre pour s’attirer mes bonnes grâces pour plonger en mon sein ? Nenni, point du tout ! Juste un : « Brrr, qu’est-ce qu’elle est froide !! » Moi, si sensuelle, me traiter de frigide ! Alors, depuis quelques années je ne fais plus d’efforts et je reste la plupart du temps au-dessous de 20°. Bien fait, ça leur apprendra.

                Mais ça ne résout pas mon problème : partir. Fuir  ces hommes qui ne me respectent plus et aller rejoindre l’océan. Qui m’attend, depuis l’origine du monde. Mais comment faire ? Prisonnière comme je le suis, impossible de m’écouler vers mon aimé par le seul détroit de Gibraltar ! Un détroit ça ? Non ! Plutôt un goulet d’étranglement,  un coupe-gorge !

        Alors, pour mes vacances, je compte sur le réchauffement climatique. Lorsque, d’un bond, je recouvrirai l’Espagne et le Portugal  pour aller, passionnément, me jeter dans les bras de mon Atlantico chéri.

       Et tel que c’est parti, je sais que ça ne tardera plus. Bientôt les vacances !!!

 

El Pé

_____________________________

vacances,mer,méditerranée

pixabay

 

La perf du 20 c'est bon,

La température du 18,

La piqûre du 12 "

-Oui ? Monsieur Bernard ? vérifier la douche pour demain ? d’accord, j'y vais tout de suite.

-Sylvie ? Tu peux m'apporter des compresses s'il te plaît ? voilà voilà,

- ça va madame Beroul ?

Vous avez la télécommande là, à gauche pour monter le lit, à droite pour le faire descendre, voilà, essayez, très bien, je reviens tout de suite !

 -Allô ? oui, le 35 ? mais c'est pas mon secteur ! ah !bon! j'y vais ! bonjour monsieur , vous avez mal ? je vais vous chercher un cachet je ne peux pas faire plus monsieur ! la perfusion est déjà à son maximum,

-Oui monsieur, j’arrive ! prenez appui sur moi, un deux trois, voilà . Vous voulez un oreiller en plus ? je reviens;

Je cours gaillardement le long des couloirs verdâtres.

Bientôt les vacances ! bientôt la plage, le sable fin, le bronzage, le farniente, ne rien faire, s'allonger sur un transat, rêver, siroter un cocktail multicolore, nager, danser ,bronzer,

- Allô ? QUI? oui docteur , bien docteur !absente ?  oui oui je comprends; plus tard ! plus tard ! une autre fois bonsoir docteur !

 

Louis

_______________________________

vacances,mer,méditerranée,passionnément,infirmière,température,piqûre,gaillardement

pixabay

 

Vous n’allez pas me croire mais moi, le noir m’angoisse, et pourtant, c’est mon élément, alors quand j’arrive c’est toujours un peu peureusement. Je ne suis jamais très en forme car d’ordinaire, les gens ferment leurs volets quand ils me voient et ne tardent pas à se coucher. Il n’y a pas beaucoup d’animation quand je suis là, le temps passe lentement avec pour seule compagnie la lune, certes agréable, mais trop discrète.

Alors, quand les vacances d’été approchent, je me sens toute excitée, toute frétillante, toute ragaillardie. Je sais que dans peu de temps j’aurai du spectacle à n’en plus finir.

J’aurai droit aux bains de minuit, où les rires et les clapotis de la mer vous tiennent éveillée en vous offrant un spectacle du plus haut intérêt. J’aurai droit aux soirées bruyantes, mais combien distrayantes, où des musiques assourdissantes mais si entraînantes s’échappent des discothèques à la mode. J’aurai droit aux fêtes foraines où ceux qui montent dans la grande roue viendront s’exclamer de plaisir jusque dans mon sein. Et j’aurai droit aux magnifiques feux d’artifice du 14 juillet, si traditionnels, qui ne peuvent être réussis que si je suis bien noire. Et pour rire un peu, j’aurai droit aux ballets si amusants pour moi des voleurs à l’affût des riches maisons vides, qui dépouillent sans vergogne les imprudents vacanciers partis se reposer à l’autre bout du monde. Bref, j’aurai droit à une vie trépidante où pas un seul moment je n’aurai le temps de m’ennuyer.

Ah oui, pour moi la Nuit, le temps des vacances est un temps béni, que j’attends toute l’année avec impatience.

Gill

________________________

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.