Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 18 juillet 2018

Alfred de Musset pour finir la saison

L’animatrice donne le début et la fin de six vers d’un poème

d’Alfred de Musset  

Lucie

 

Essayons, ……….  et essayez,  d’en  compléter  chaque vers

afin  d’obtenir des alexandrins

 

Un soir        ----------------------------------------       près d’elle
Elle          ----------------------------------------       son clavecin 
Laissait        ----------------------------------------      blanche main 
Ce              ----------------------------------------     coups d’aile 
D’un         -----------------------------------------     des roseaux
Et              ----------------------------------------      oiseaux

 

Qui se rapprochera le plus de l’extrait du poème original ?

 

 

Alfred de musset

wikimédia

 

 

 

Voici le début de ce poème, la fin,  et les six vers proposés par l’animatrice.

Ce court extrait vous donnera sans doute envie de le lire en totalité si vous ne le connaissez pas.

 

 

Lucie

Mes chers amis, quand je mourrai, 
Plantez un saule au cimetière. 
J’aime son feuillage éploré ; 
………….

Un soir, nous étions seuls, j’étais assis près d’elle ; 
Elle penchait la tête, et sur son clavecin 
Laissait, tout en rêvant, flotter sa blanche main. 
Ce n’était qu’un murmure : on eût dit les coups d’aile 
D’un zéphyr éloigné glissant sur des roseaux, 
Et craignant en passant d’éveiller les oiseaux. 

…………..

La pâleur m’en est douce et chère, 
Et son ombre sera légère 
À la terre où je dormirai.

 

Alfred deMusset

_____________________________

 

vacances.jpg

 

Bon été à tous

         Merci de nous avoir lus

                   Rendez-vous au mois d’octobre

 

 

Les commentaires sont fermés.