Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 31 décembre 2017

C'était la FATALITE

Après avoir cherché des mots commençant par « FA »

nous obtenons une liste commune

 

Fada / Fastidieux / Faille / Falbala

Falot / Fastueux / Fâché

 

En 20 minutes écrire un texte contenant ces mots, dont le thème sera

LA FATALITE

---------------------------------------

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

 

Fatalité

 

Prométhée enchaîné par les dieux très fâchés

Le fada voleur de feu sur le trône usurpé

Une vie volée en fastidieuses chimères

Falbalas éclairés de rockeuses prières

Les falots possédants, vaniteuses présences

De faille en faille il descend dans l’innocence

Pour remonter vers soi, fastueuses réminiscences.

 

Louis

_________________________

 

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

FATALITÉ

 

Elle était fastidieuse, il était fada

Pourtant ils étaient ensemble ! Eh oui ! Allez chercher à comprendre …

Il faut dire qu’il était beau, viril, grand et surtout très riche. Il vivait dans un splendide manoir, il y donnait des fêtes fastueuses. Les femmes pleines de falbalas s’y pressaient comme des abeilles autour d’un pot de miel. Les hommes moins beaux, moins virils que lui, un peu falots, il faut bien le reconnaître , n’auraient manqué pour rien au monde ces soirées mondaines.

Elle, elle était belle, belle comme un astre resplendissant !

Ah ! Ils faisaient la paire tous les deux, vous n’avez  jamais rien vu de semblable ! Un couple lumineux sans  faille ou presque …

Mais ne soyez pas jaloux, ne vous fâchez pas….Elle était sotte, son cerveau avait la taille d’un petit pois comme celui de sa grand-mère. Elle était vraiment fastidieuse ! Il était colérique, un peu fou, complètement fada comme son grand-père !

Quelle fatalité !!!

 

Christine

 

_________________

 

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

 

C’était la fatalité

Le pauvre Romain avait toujours rêvé de posséder une BMW, allez savoir pourquoi ! Pour lui, c’était le signe d’une réussite fastueuse. Mais quand on est payé au smic et qu’on se demande s’il ne va pas baisser, on ne peut que se dire qu’il faut se serrer la ceinture.

Il ne pouvait pas prendre de crédit, en remboursant déjà un pour ses meubles, alors il avait économisé pendant des années, se privant de tout, menant une vie fastidieuse qui ressemblait à une robe austère et grise, sans aucun falbala. Et puis un jour, après un petit gain inespéré au loto, il eut suffisamment d’argent pour acquérir la voiture de ses rêves. Il l’entretenait comme un bijou précieux.

Un jour, c’était un petit matin falot, il y eut une faille dans le déroulement de sa journée, dès le matin, quand son réveil ne sonna pas, ce qui lui fit perdre quelques minutes. Ensuite, tous les évènements s’enchaînèrent les uns après les autres avec une logique implacable, recherche des clés, oubli de porte-documents, pour le conduire à un retard conséquent et à la catastrophe. Pour pouvoir traverser le passage à niveau avant le TGV de 8 heures 12, il démarra comme un fada, sans se souvenir qu’il n’avait presque plus d’essence, voulu passer alors que les barrières commençaient à descendre et que la voiture hoquetait déjà depuis quelques instants, et finit par s’immobiliser, en panne sèche, sur les rails, le TGV en vue. Il n’eut que le temps de sortir et de se sauver avant de voir son cher bijou broyé, dans un crissement de freins et un infernal bruit de tôles écrasées.

Assis dans l’herbe, sans une égratignure, pleurant son beau bolide, il ne fut même pas fâché. Dans un soupir de désespoir il se dit que c’était la fatalité. Il n’était pas fait pour avoir le moindre signe extérieur de richesse et allait retourner à sa terne existence.

Gill

__________________________

Les commentaires sont fermés.