Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 12 août 2017

J'aménage mon bien

En 20 minutes, écrivez un texte sur le thème suivant :

Réflexions sur l’aménagement d’un bien immobilier

-----------------------------------

carrière.jpg

pixabay

 

                                Nous entrerons dans la carrière…

    Pour sûr que j’ai eu le temps de réfléchir ! Depuis le temps que ma vieille Tatie Prudence m’avait promis une surprise le jour où le notaire lirait son testament ! Je devais avoir…oh, pas plus de dix, douze ans  quand elle a commencé à m’en parler et pas moins de cinquante quatre lorsqu’elle nous a quittés…alors…

       Alors, ce qui est sûr également, c’est que je ne m’attendais pas à ça !

Oui, parce qu’elle avait comme qui dirait du bien, ma Prudence, et un tas d’héritiers, qui plus est. A qui ont échu : la villa des Deux Sèvres, les quatre studios à Paris, la petite maison de pécheur de Palavas. Sans compter les lingots, Bons du Trésor, Assurance-vie et j’en passe…

        Moi, j’ai hérité d’une vieille carrière dans l’arrière-pays héraultais, alors, n’en déplaise à la consigne, il m’a fallu un peu de temps pour imaginer ce que j’allais bien pouvoir en faire. Et puis, grâce à la fois à Agatha Christie et aux jardins d’Hadrien, j’ai trouvé.

   J’ai aussi trouvé le jardinier paysagiste qui va m’aider à mener à bien le projet. Contrairement à celui du roman, le mien serait plutôt moche mais il est tout aussi talentueux, que l’on se rassure.

     Voici-donc la petite merveille à qui nous allons donner naissance d’ici peu :

Après avoir fait venir des tonnes de terre (toutes mes économies vont y passer, mais faut savoir ce qu’on veut), nous allons recréer, en espalier, une flore méditerranéenne luxuriante, dessinant un labyrinthe. C'est-à-dire qu’il y aura, bien entendu, une entrée en haut et une sortie en bas, avec un seul chemin pour y parvenir et un tas d’autres ne menant nulle part.

       Et en bas justement une immense piscine remplacera le sinistre étang de ballastière actuellement existant pour accueillir nos promeneurs épuisés par la chaleur, la fatigue et surtout à coup sûr morts de soif.

        Un bar se fondant dans la nature les attendra et, moyennant  finance, leur offrira tout un assortiment de boissons aussi fraiches que bio….pouvant être dégustées à l’ombre des pins parasols.

      Je pense rentabiliser ma petite affaire très vite. C’est aussi l’avis de Diego-mais oui, vous savez bien, le jardinier paysagiste- qui vient de me demander en mariage.

       Voilà pourquoi je ne doute plus-et mille fois pardon de m’en être rendue coupable un moment ma chère, très chère Tatie Prudence- d’avoir toujours été, de toute la famille, ta préférée. Près de la piscine, tu auras ta statue en pierre blanche, je te le promets.

 

              Ta très, très, très  reconnaissante

 El Pé

_____________________________________________

 

Les commentaires sont fermés.