Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 06 mars 2015

Février

Ecrire un petit poème  sur le mois de FEVRIER sans utiliser de verbe.

-------------------------------------------

                         Février, en attendant…

 

        Pas de mois de Février sans une fleur d’amandier

        Pas de mois de Février sans frimas ni giboulées

        Du moins à Béziers.

 

        Une Saint Valentin au milieu, toujours

        Fête des commerçants et un peu de l’amour

        Et dès le quinze, qui ça ? Mais le  compte à rebours.

 

        Pas de mois de février sans grand sabbat de chats

        Nuits glacées, clairs de lune, durs combats

        Et pour Minette bien sûr, le plus beau, le plus fort, le Pacha.

 

                              Mais pourtant

                              La course des nuages dans le ciel

                              Même la neige douce comme une aile

                              Oui partout, en cachette, le Printemps.

 

                                      El Pé

___________________________________________________

Février froidure neige

Bonhomme au couvre-chef beige

Dans la cour des graines aux oiseaux

Des pauvres autour d’un brasero

Du verglas sur le grand trottoir

Le nez rouge dans le mouchoir

Le cache-nez autour du cou

Des tourbillons de flocons fous

Tiède chaleur dans la maison

Comme un nid pour les enfançons.

 

Line

__________________________________________________

Février et ses frimas

Ses gelées et son verglas

Ses glissades sur la neige

Le long des pentes, les télésièges

Et les luges en cortège.

Chandeleur aux crêpes odorantes

A la vanille au miel, si fondantes.

Carnaval du Mardi-Gras

Costumes colorés de taffetas

Masques de chats ou de rats.

Et puis février tous les ans

Témoin de ta naissance, mon enfant.

Gill

_______________________________

Février, mois du bonheur

Le plus joli mois de l’année

Pour moi du moins

Plus précisément le 12

Parce que ce jour là :

Un temps magnifique

Promenade sur le canal

Soudain, aïe,  première

Puis deuxième contraction

Quatorze heures, vite ! La voiture ! Route sans fin

Ouf ! La clinique

Seize heures,  un garçon

MON FILS.

Après deux filles,  le BONHEUR

Dedou

_______________________________________________

FEVRIER

 

Février encore blanchi

Par un hiver tardif

Petits matins frisquets

Sur le pays transi.

Très long pour les frileux,

Court pour les optimistes,

Boiteux  tous les quatre ans,

Bigleux les jours de brume.

Adorables prémices

D’un printemps boutonneux,

D’un mois de Mars splendide

Sans idées noires ou maléfices.

Derniers jours de février :

Germes sortis de terre.

Et la vie  déroulante

Comme un fleuve tranquille.

 

Mouty

_______________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.