Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 17 février 2015

Jongler avec les syllabes

Les mots-valise en 20 minutes

Avec un mot, en faire deux différents

puis utiliser les trois mots dans une phrase,  ceux trouvés à partir du premier se situant le plus près possible l’un de l’autre. L’orthographe peut être changée, seul compte le son.

Les mots à utiliser sont :

murmurer / secrétaire / police 

essayer ensuite de trouver vos propres mots

--------------------------------------------

 

POLICE

Cet homme très poli a une peau très lisse, pourtant il est de la police.

 

MURMURER

Muré dans ces murs durs et impurs, je lui murmure de manger des mûres biens mûres.

 

SECRETAIRE

Ce crétin de secrétaire de police qui ne sait se taire, je rêve qu'il se terre en secret.

 

LIMITER

Un fin limier limité et plutôt mité, imite sans limite une paire de mites avec une lime.

 

BANDIT

Une bande de bandits brandit sur Andy, un banc pas des plus bas, et bondit sur lui.

 

PERSONNE

A Carcasonne, la cloche que l'on sonne, résonne et klaxonne sans vergogne, perce  les tympans à 19 pères fiers de leur personne.

 

 Nanou

__________________________________

 

Murmure

Sur le côté de la chambre, il y avait une fenêtre dans le mur, murée à présent. On dit que la nuit, on y entend de vagues murmures.

 

Secrétaire

Une secrète aire subsiste dans le fond du jardin. Un trésor y aurait été enterré au Moyen-âge. Je l’ai lu sur un parchemin que j’ai trouvé dans le double-fond du tiroir du secrétaire.

 

Police

Le pot lisse bleu, en faïence brillante, se trouve normalement à côté du pot rugueux en grès dans le vaisselier de la cuisine. S’il a disparu, inutile d’appeler la police ; ce ne sera pas une grande perte, il était ébréché.

 

Tréteaux

Il était très tôt ce matin quand les camelots ont installé leurs tréteaux.

 

Sirène

Six reines de beauté étaient présentes à la vente de charité. Elles étaient aussi ensorcelantes que des sirènes.

 

Village

« Quinze ans, c’est un vil âge, celui des grosses bêtises ». C’est le Maire du village qui l’a déclaré lors du procès des adolescents braqueurs de la supérette.

 

Gill

______________________________________________

 

Les commentaires sont fermés.