Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 23 février 2012

Printemps des Poètes

  nous nous associons au Printemps des poètes qui aura lieu au mois de mars

                                     en proposant cette consigne 

                    écrire un poème en vers ou en prose sur le thème

                                             " ENFANCES "

       

        -----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

enfant cow boy.gif

VracImages

 

 

          Enfant débordant de joie 

          Tu apparais et c'est l'émoi 

          C'est l'instant de bonheur 

          Que tu amènes avec toi, la légèreté, l'envie

          De chasser hors d'ici l'ennui. 

          Ta gaieté me désengourdit

          Le corps, l'esprit, je reprends vie.

          Tu es le rameau nouveau 

          La sève qui s'est nourrie 

          De mon sang ma chair 

          Mon amour pour toi offert 

          Nuits d’insomnies, pleurs, cris, 

          Te voir pousser des ailes 

          Le jour où tu prendras ton envolée

          Sortant du nid, alors aguerri 

          Par une force nouvelle 

          Tu sauras dans la mêlée 

          Te lancer,  pour un beau défi 

          Le défi qu'est la vie.

                  Rina

______________________

 

 

sève,chair,nid

VracImages

 

 

         Enfance, vacances…Défenses !

 

          Non !! Touche pas !! Dis bonjour à la dame !!

 

       Enfance, vacances…Croyances !

 

           Le Père Noël, la douceur des femmes…

 

       Enfance, vacances…Souffrances !

 

            Vilain gamin, Maman t’aime plus !

 

       Enfance, vacances… Méfiances !

 

             Ne rien dire aux parents, motus et bouche cousue…

 

       Enfance, vacances…Errances !

 

              Le monde de la nuit, ses monstres et ses lutins…

 

       Enfance, vacances…Prudence !!

 

                Premiers baisers volés. Osera-t-on demain ?

 

 

 

      Puis s’efface l’enfance

 

      Enfin on devient grand

 

      Mais rien ne change vraiment.

 

                                El Pé

__________________________

 

sève,chair,nid

freepik.com

 

 

                          

          Je suis vraiment surpris

          Devant ce monde étrange

          Qui m’oblige à grandir.

          « Apprends et puis engrange »

          Me dit-on tout le jour !

          A toute observation

          Je préfère l’amour.

          Enfances : j’y nage.

          Je suis fait pour aimer

          Pas pour cet engrenage

          Tissé par des adultes

          Ignorants du jeune âge.

          Le monde des enfants

          N’est pas fait pour les sages,

          N’est pas fait de « jamais »,

          N’est pas fait de « toujours ».

          Les enfants c’est la vie.

          Pas celle des brimades

          Ni celle des faubourgs

          Où parents sans le sous

          Plongent leur désarroi

          Dans l’alcool. Dérobades,

          Tendresse trop cachée

          Pour transmettre une fois

          Une marque d’amour.

                        Mouty

____________________  

toiquiviensdethiopie 

sève,chair,nid,défenses,croyances,souffrances,engrange,engrenage,sages,bulle,cri,mains

crédit photo      Hans Silvester

 

 

          J’ai commencé ma vie

          Là, en toi,

          Protégé d’une bulle

          Autour de moi.

          J’ai ouvert les yeux, puis j’ai dormi

          De plaisir j’ai souri

          Tout doucement j’ai grandi.

          En sursaut réveillé,

          De mon abri expulsé,

          J’ai poussé un cri.

          Je t’ai cherchée, appelée,

          Mais je n’avais pas les mots

          Qu’il fallait.

          Ce monde inconnu m’effrayait et

          Privé de mon nid, je m’affolais.

          Puis j’ai senti  tes mains,

          J’ai reconnu  ta douceur et rassuré,

          Je me suis apaisé.

          Appuyé contre ton sein,

          De nouveau j’ai senti  que nous ne faisions qu’un,

          Souriant alors comme un chérubin,

          J’ai glissé dans un sommeil serein.

                            Gill

 

 

sève,chair,nid,défenses,croyances,souffrances,engrange,engrenage,sages,bulle,cri,mains

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

Les commentaires sont fermés.