Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 05 janvier 2012

Bienvenue! 2012

 

                    l’année 2011 écrit une lettre de bienvenue à

                           l’année 2012. Imaginez cette lettre.

                                               (25 mn)

                               -------------------------------------

                    

                                      ----------------------------------------------------

<a href="http://www.photo-libre.fr">Photos Libres</a>port photo libre.jpg

Ma chère 2012,

Mon bateau est à quai. Je suis usée mais heureuse d’y être pour mon travail d’une année.

Au début, j’ai vu le temps devant moi comme une immensité, un océan d’incertitudes, de travaux gigantesques, démesurés. Les jours se sont alors écoulés, tantôt calmes, tantôt bruyants, empreints d’une morosité ambiante chargée de guerres, d’effrois, mais aussi parsemés, pour ceux qui veulent bien les voir, de petits bonheurs égrenés au hasard des sinuosités de la vie. Tout compte fait, je ne suis pas trop mécontente de moi, cela aurait pu être pire. Cependant, il est temps que je te passe le flambeau ma petite cadette, bien que tu sois mon aînée par le chiffre que tu vas ajouter au nombre que je porte.

Ton bateau va bientôt larguer les amarres. Je te souhaite de le mener avec maestria, contre vents et marées. BIENVENUE A BORD 2012 ! Sème sur ton passage le charisme et la tolérance dont le monde a tant besoin. Si possible, veille à une meilleure répartition des richesses. Essaie de distribuer de façon plus équitable les nourritures du corps et de l’esprit.

Je sais, tu ne pourras tout faire, mais je souhaite que tu puisses passer les consignes à l’année qui te suivra. Fais de ton mieux.

Bon courage.

Signé : 2011             (Mouty)

 

_________________________________________________________________________

quai,amarres,bord,couronnement,fastes,route

http://www.toutimages.com/

 

Bonjour très chère 2012,

à l’aube de ton couronnement pour une durée de 365, pardon, 366 jours, je désire te souhaiter la bienvenue.


Peut-être seras-tu un peu étourdie par les fastes qui président à ton arrivée, les cotillons, les lumières, la fête ; ta future tâche commence sous les meilleurs auspices. Mais il ne faut pas te leurrer, tu as beaucoup de pain sur la planche si tu veux que le bilan de ton règne soit meilleur que le mien.


J’aurais voulu, moi, 2011, entrer dans l’histoire pour des faits particulièrement extraordinaires et positifs : plus de faim dans le monde, plus de guerres, des pays à l’économie stable, plus de chômage ; disparitions des restos du cœur faute de bénéficiaires, plus de Croix-Rouge, faute d’indigents, SOS racisme ? Connais pas, protection animale, plus besoin ! Oui, je l’avoue, je rêvais, quand je suis arrivée, d’obtenir quelques avancées dans tous ces domaines. Ai-je réussi un peu?  En réfléchissant bien, je me dis que par ci par là, les journaux, de temps en temps, ont relaté des actes de bravoure ou de solidarité, des libertés acquises, mais chèrement payées. Donc, tout n’est pas négatif.


Mais je suis contente de rendre mon tablier et de te voir arriver, chère 2012, toute jeune, toute fringante, ta tête remplie d’idées nouvelles. Peut-être penses-tu que je n’ai pas su assumer ma tâche et que toi tu réussiras mieux que moi ; je l’espère pour toi : c’est l’apanage de la jeunesse d’entreprendre avec fougue.


Je te souhaite du courage et de la chance. Peut-être pourras-tu changer le monde et l’homme et deviendras-tu, pourquoi pas, l’Année du siècle, ce jeune siècle qui en est encore à ses balbutiements. Bonne route, 2012 !


L’année 2011           (Gill)

_____________________________________________________________________________________


 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.