Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 24 mars 2011

consigne du 21 mars 2011

Pour nous associer à la semaine de la langue française, El-Pé nous a proposé les deux consignes suivantes:

liste des dis mots

ACCUEILLANT   AGAPES    AVEC   CHOEUR   COMPLICE   CORDEE    FIL   HARMONIEUSEMENT    MAIN     RESEAUTER

1) *choisissez trois mots dans cette liste

  *avec chaque mot, créez un mot nouveau

             - soit en changeant une seule lettre

                                                                                 - soit en retirant une ou plusieurs lettres

                                                                                - soit en intervertissant les lettres

  *donnez à chaque mot nouveau une définition fantaisiste ou humoristique qui ne soit pas, bien sûr, la définition officielle du dictionnaire Larousse.

  * à la suite de cette phrase  "Et voilà, le Printemps est enfin arrivé"    composez un petit poème de trois phrases avec ou sans rimes, en utilisant 

             - soit les trois mots choisis dans la liste d' origine

      - soit les trois mots nouveaux

2) utilisez les dix mots sélectionnés dans un texte libre

 

 

          A la manière de Sylvaine

 

 

 

Et voilà le printemps est enfin arrivé :

Le fil de la bobine du temps déroulé,

Par la main et les soins de Mère Nature,

Est de retour chaque année c’est sûr,

Pour réseauter les beaux jours espérés.

 

--------------------------

 

Harmonieusement avec tous mes complices de cordée bien sûr,

En nous prêtant main forte, et en chœur, nous organisons des

agapes dans la joie et la bonne humeur en accueillant par le bout

du fil actuel le retour du printemps. Réseauter sa venue n’a pas été

une mince affaire après un hiver plus ou moins frileux.

 

----------------------------------------------

A la manière de Gill

 

Allongé nonchalamment sur la terrasse accueillante du jardin fleuri, je somnole en repensant béatement aux agapes de cette nuit. Mon poil noir soyeux et brillant se réchauffe doucement aux premiers rayons du soleil. Mes yeux dorés, mi-clos, filtrent la clarté du matin. Mes oreilles frissonnent sous le léger souffle de la brise. Je suis un chat heureux vivant harmonieusement avec toute la maisonnée.

Mais reprenons le fil de notre pensée. « Reseauter » disent-ils, je n’entends que cela dans la maison, de la part des grands et des petits. Nous, mes nombreux copains et moi, nous reseautons aussi, et une bonne poubelle ne reste pas longtemps inconnue au chœur, non pas antique, mais miauleur et aboyeur que nous formons. C’est une véritable cordée, vous dis-je, qui s’étire, horizontale, celle-ci, pour arriver main dans la main, oh, patte dans la patte si vous préférez, au but que nous nous sommes fixé : la poubelle la plus garnie de touts les propriétés alentours, celle que nous visitons à la nuit tombée. Nous sommes tous complices pour savourer les délicieux restes de cette riche demeure. Alors on voit les chats oublier que les chiens sont leurs ennemis et on entend toutes les dents, grandes ou petites s’activer en cadence. Ces festins avec les copains sont de vrais délices.

Et maintenant, dans un demi-sommeil, le souvenir encore présent de cette dernière aventure nocturne me fait ronronner de plaisir.

Gill

 

 ------------------------------------------------------------

A la manière de Mouty

 

PRINTEMPS

 

Et voici le printemps, nouveau comme le vin, accueillant, heureux d’offrir sa palette de couleurs - amande, citron, framboise, aubergine - harmonieusement parsemées dans le sépia et la grisaille de cette fin d’hiver. Agapes pour la vue. Jonquilles et colchiques, avec l’humble violette, forment un chœur vibrant sur les épais tapis de verdure. Une cordée de fourmis complices s’étire vers le haut d’un chêne. Engrangeraient-elles déjà pour l’hiver prochain ? Réseauter et travailler sont les deux mamelles de leur société. Elles suivent le fil conducteur qui les amène vers une cime qu’elles atteindront à force de perspicacité. Main dans la main, elles respectent la cadence. Leur boute en train n’est pas chiche de compliments ni de piques. Ce n’est pas le moment de flâner. Allez, ho hisse, on fera un brin de sieste en été en écoutant les cigales chanter.

 

            Mouty

 

 

 

 

jeudi, 17 mars 2011

la semaine de la langue française

Lundi prochain 21 mars, l'atelier d'écriture s'associera à la manifestation

 

           " la semaine de la langue française"             

      qui se termine le 20 mars, en proposant une consigne sur ce thème.

 

cette manifestation annuelle qui célèbre la langue française, propose au public dix mots, à utiliser dans toutes sortes d'écrits: du poème au conte, de la nouvelle à la chanson.

 

Alors, dès maintenant, prenez vos stylos et jouez avec les dix mots suivants.

 

                                      ACCUEILLANT

                               AGAPES

                          AVEC

                   CHOEUR

           COMPLICE

           CORDEE

                    FIL

                          HARMONIEUSEMENT

                                MAIN

                                         RESEAUTER

Pour de plus amples renseignements, cliquer sur le lien "semaine de la langue française"

 

lundi, 07 mars 2011

Printemps des Poètes (fin) abécédaire

 

Pour terminer cet atelier sur le thème "infinis paysages", voici les consignes de Mouty:

Abécédaire du paysage : Disposer toutes les lettres de l’alphabet verticalement à gauche de la page. Compléter chaque lettre par un mot, un groupe de mots ou une courte phrase qui ne doit pas dépasser la ligne, ayant trait au PAYSAGE. (10mn)

 

Choisir une lettre et faire un court poème avec la ligne d’écriture la concernant. (5mn)

 

 

parisien,australie,continent,lointain,joie

                                                         http://www.Photo-libre.fr

 

                             NATURE

 

                  Fou de joie

                                Je me roule dans l’herbe verte

               Parsemée de violettes

                              Et de pâquerettes,

                                 Tapisserie d’Aubusson.

                                       Nature

                                           Ton paysage me gagne. 

 

                                          Mouty

 

                     -------------------------------------------------

 

 

parisien,australie,continent,lointain,joie

                                              http://www.Photo-libre.fr

 

Afrique, continent lointain,

Bordé à perte de vue de

Ces criques sauvages et

Dentelées, mais aussi d’un

Ensemble pittoresque de

Falaises impressionnantes.

Grands-parents et parents

Habitaient un cabanon

Insolite en bord de plage.

Je pense notamment à

Kristel, petit village de pêcheurs,

Lumineux et haut perché entre

Mer et montagne.
Naguère….

Où pendant des années j’ai

Parcouru ces paysages et passé,

Quasiment toutes mes vacances.

Rustiques certes, pourtant d’une

Saveur incomparable.

Tout, j’aimais tout dans cet

Univers et je me rappelle les

Va et vient en famille, les

Week-ends hélas trop courts.

X  comme des chemins qui

se croisent et se séparent, les

Yeux du cœur ont la mémoire d’une

Zone où l’enfance a zigzagué.

 

Sylvaine

---------------------------

 

JOUR APRES JOUR

J’AI VU FLEURIR

MON ARBRE D’AMOUR

 

Sylvaine

 

                                ------------------------------------------------------------

 

parisien,australie,continent,lointain,joie

 http://www.Photo-libre.fr

 

Australie, araucarias, acacias, Alice Springs, Adélaïde,

Billabong, Brisbane, le bush, les blue mountains,

Canberra, capitale construite entre Sydney et Melbourne

Didjeridoo, dugong, dingo, diable de Tasmanie, devil’s marbles

Emeu, eucalyptus,

Flynn et les flying doctors,

Grande barrière de corail,

Hobart capitale de Tasmanie,

Ile où les pingouins surfant au crépuscule viennent nourrir leurs petits,

Jabiru et jacana : oiseaux australiens,

King’s canyon et Kata-tjuta, kangourous et koalas,

Lacs salés du désert aux troncs fossilisés, dressés,

Melbourne, vieille ville de la ruée vers l’or,

Northern territory, nouvelle-galles du sud

Outback rouge, opales de Coober Pedy, orage dans le bush

Perth, la seule cité sur la côte ouest,

Queensland, l’état du nord-est,

Red sand, le sable rouge du désert,

Spinifex de l’outback qui brûlent chaque été,

Tasmanie et sa forêt pluviale aux fougères arborescentes,

Uluru, montagne sacrée des aborigènes au centre de l’Australie,

Victoria Market à Melbourne

Welcome to Oz

Xénophobe s’abstenir d’y aller car pays d’exilés de partout.

Y a t-il plus exotique ?

Zing, plomb, cuivre, or, nickel : richesses de cette île-continent.

 

MIMI

 

 ---------------------------------------------------------------------

 

parisien,australie,continent,lointain,joie

http://www.Photo-libre.fr

 

          Paysage parisien

Avenue Foch, si riche
Barbès, si colorée
Cimetière du Père Lachaise où demeurent tant de souvenirs
Dôme du Grand Palais, merveille d’architecture
Eiffel et sa tour de métal
Friedland, âme des beaux quartiers
Gambetta, station chère à mon cœur
Haussmann, nouveau visage de Paris
Invalides, tombeau de Napoléon
Jardin des Plantes, règne de la Préhistoire
Kléber, entre Victor Hugo et Iéna
Lilas et sa porte
Métro parisien de mon enfance
Necker au service des enfants
Opéra, temple de la Musique
Paris, mon vieux Paris aux mille visages
Quatre Septembre en quête d’Opéra
République et sa Marianne sur la place
Saint-Lazare, départs pour la banlieue
Tout un paysage souterrain
Univers d’une foule pressée
Vincennes et ses élégantes montures
Wagram et sa salle
X nuages dans le ciel et pour s’évader un peu
Yack des pays lointains et
Zébus des savanes.
                         Gill

-----------------------------------------------------------------------

Bleu, blanc, blond
Comme dit la chanson
Bleu, le ciel et nos regards profonds
Blanc, la neige, les fleurs d’amandiers
Blond les blés et nos cheveux mêlés
           Gill

 

 


 

mercredi, 02 mars 2011

suite de "paysage" consigne pour le Printemps des Poètes

 

 

29-L1050506q5.jpg

 

Paysage de forêts
Hauts sommets
Etendues désolées du désert
Chaleur étouffante, fraîcheur matinale
Pauvre terre si sèche
Croûte de sel, richesse des nomades
Caravanes de Chameaux chargés d’ or gris
Singes aux regards interrogateurs
Lions aux regards inquisiteurs
Crocodiles aux yeux mi-clos
Elégantes antilopes
Capitale moderne, marchés odorants
Habiles voleurs
Petits bourgs de provinces
Pauvres campagnes  où l’homme et l’animal
Partagent  le même toit
Où l’ injera  et le khat se côtoient
Pour apaiser les estomacs
Riches citadins, grosses cylindrées
Miséreux paysans semblant sortis du moyen-âge
Eglises au creux de la terre
Mosquées, tapis de prière
Fête de Timkat
Ramadan
Ethiopie des traditions
Ethiopie en quête de richesse
Ethiopie orthodoxe
Ethiopie musulmane
Tu  es à toi seule
De multiples paysages.
Noirs sont tes visages, vertes tes forêts
Ocre  ton désert, gris ton sel
Rouge,  bleu, or, tes costumes
Tu enchantes mon regard
De tes couleurs chatoyantes et lumineuses,
Ethiopie, un peu de moi reste avec toi.


Gill

  

suite de "paysage" consigne pour le Printemps des Poètes

 

 

                                    PAYSAGE


La fraîcheur de l’hiver

S’est changée en eau tiède.

Les perles de cristal

Descendent doucement

Le long des herbes folles

Qui jalonnent mes rêves.

 

Mon transat me balance

Devant le mur de pierres

Qui renvoie la chaleur

Des rayons printaniers.

 

Sous mes yeux des coteaux

Chargés de ceps de vigne

Aux boutons d’émeraude.

 

A droite un olivier

Massif, puissant,

Au feuillage léger

Bien qu’il soit centenaire.

 

A gauche un vieux sentier

Grimpant vers le domaine

Cerné de fiers cyprès

De campagne romaine.

 

Et en arrière-plan

Des lignées de collines

Façonnant l’horizon

                                    De leurs croupes bleutées

 

                                       Mouty

 

perles de cristal

                                                        http://www.Photo-libre.fr/

 -------------------------------------------------------------------------------------

 


Paysage

 

 Le ciel est sans nuage,

c'est un bleu intense

les couleurs à l' horizon sont attrayantes

les collines sont magnifiques

le fleuve est idyllique

les maisons sont construites en parallèles

comme on voit les oiseaux voilés de leur propres ailes

les arbres sont alignés

avec les fleurs du matin non abîmées

et tout cela fait le décor

qu'on a rêvé encore et encore

d'une vie sans faille

sous un grand soleil.

 

Tantely

 

 

 

 

perles de cristal

             http://www.Photo-libre.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

suite de "paysage" consigne pour le printemps des Poètes

 

 

pays sage

http://www.Photo-libre.fr/

 

 Paysage
Pays sage
Douceur paisible
Vert est ton cœur
Oranges tes fruits
Rouge ta passion….
Douceur paisible
Tu offres ton visage lumineux coloré…
Et les bruns et les verts et les ocres se mélangent
Et les embruns relèvent tes étranges
Contours et le bleu de la mer immense
qui rognent tes falaises…
Paysage. Pays sage tu endors mes pensées et
éveille mon cœur…
Tu enchantes les regards prêts à s’illuminer
Tu brasses les couleurs pour mieux vous embrasser
Pour mieux nous embraser, faire feu de tout bois
Brûler nos idées noires sur le bûcher des vanités
Pour purifier notre âme et qu’elle puisse en miroir
Trouver en toi sa sagesse…
Largesse de tes dons, infini paysage
Tu délectes mes sens, dessus, dessous, dedans,
Bouleverses  les codes
Et toujours innocent, paysage, pays sage
Tu offres sans demander
Inconditionnellement
Et tu te laisses aimer
Aux yeux émerveillés
Tu offres ta grandeur
et ta simplicité
Et tu te laisses aimer, si peu savent  le faire
Vert est ton cœur, oranges tes fruits, rouge ta passion…
Vert est ton cœur, oranges tes fruits, rouge ta passion…
Rouge ta passion…

Annie L.