Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 26 février 2011

suite de "paysage" consigne pour le Printemps des Poètes

PHTO0553.JPG 

Un dimanche matin d’Août à Lipari, île éolienne

La cloche de la petite église sur le versant en face

Appelle les ouailles au rendez-vous dominical.

Sur le pas de sa porte, dans le jardin, l’ancien hippy

A la barbe blanche gratte sa mandoline

Et nous régale de vieilles romances italiennes

« o sole moi »

En bas, la plage de Canneto s’étend au soleil

Comme une femme alanguie.

La mer scintille et les aliscafi la rayent de leur sillage.

Plus loin, c’est Vulcano qui fume en volutes blanches.

Et à l’horizon, ce trait bleu c’est la Sicile.

A nos pieds, le jardin tout sec attend la pluie depuis des mois

Et le grand citronnier nous tend ses gros fruits si juteux.

Les figuiers de barbarie le cernent et le gardent des chapardeurs.

Le parfum subtil des fleurs délicates des câpriers embaume l’air.

Nous sommes sur la terrasse à l’ombre de la bougainvillée

Qui mêle ses bractées violacées

Aux feuilles de la treille où mûrit le raisin.

Il fait chaud mais une légère brise caresse nos corps reposés.

Tout à l’heure nous mangerons les « totani »

Ces poulpes délicieux au goût spécial qu’on ne pêche qu’ici.

Nous les avons pris ce matin sur la barque de Stefano

Et Mafalda les prépare, l’odeur nous ouvre l’appétit.

En attendant nous savourons un limoncello.

Souvenir inoubliable d’un séjour au paradis.

MIMI

 

 

 

Les commentaires sont fermés.