Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 01 janvier 2018

Bonne année

bonne année 1.jpg

pixabay

L’Atelier d’écriture

de l’UTT de Béziers

vous souhaite

une bonne et heureuse année 2018

design-3047520_960_720.jpg

pixabay

_______________________________________

Le sonnet de Noël

Chercher des mots en rapport avec Noël

Parmi les 15 mots trouvés, en choisir 7 et chercher un mot qui rime avec chacun

En 20 minutes, composez « le sonnet de Noël » en utilisant les 14 rimes

------------------------------------

noêl Liliane.jpg

pixabay

 

S’il existe bien un mystère

Que l’on soit, ou bien en famille

Ou seul, sur une mer qui brille

C’est qu’en Décembre change l’atmosphère.

 

Dans les rues, l’odeur des sapins

Dans les yeux, une drôle de lumière

Une douceur, sur toute la Terre

Redonnent une espérance enfin.

 

On revoit tous une cheminée

Et des souliers pleins de cadeaux

Une dinde rôtie pour le dîner

 

Là sous les braises quelques marrons

Ne fasse que ces souvenirs si purs, si beaux

Un jour dans mon cœur, qui sait, s’effaceront

 

El Pé

____________________________

mystère,atmosphère

pixabay

 

Douceur de Noël !

 

On a décoré le sapin

Et installé les guirlandes.

Tout autour, nos petits coquins

Font une grande sarabande.

 

Là, attendant l’enfant, la crèche,

Bien alignés, tous les cadeaux,

Au sommet, brillante, la flèche.

Posé sur les branches, un pipeau,

 

Deci delà, des chocolats,

De gros fondants à la vanille,

Des papillotes de nougat.

 

S’exhalant d’un dodu chapon,

Pour accueillir notre famille,

Une bonne odeur de marron.

 

Gill

____________________________

mystère,atmosphère,vanille,nougat

pixabay

 

Noël dans la forêt

 

Dans la forêt sous le vert sapin

Sont rangés en ordre les cadeaux.

Dans la neige un petit lapin

Se glisse doucement près des gâteaux.

 

Quant à Nicolas le bon gros rat

En sautant de marron en marron

Il s’approche mine de rien du chocolat

Qui se trouve juste sous le tronc.

 

Il y a beaucoup de guirlandes

Il y a beaucoup de lumières

Ah ! Que cette fête est grande !

 

Ils ont tous attendu la nuit,

Tous les animaux sont bien fiers,

Cette nuit de Noël pas d’ennui !!!

 

Christine

_________________________

 

 

Pas de "E" dans votre texte

En 20 minutes, écrire un texte ne comportant pas la lettre « E »

Y introduire le mot « disparition » ou un dérivé de ce mot

-----------------------------------

ramina gill.jpg

pixabay

 

Ramina, mon chaton, dis-moi, où irais-tu, disparaissant dans la nuit, si tu le pouvais ?

Voir Carabi, la souris, dans son trou au fond du jardin ?

Ou plutôt, si tu miaulais pour sortir du lit Mistigri, ton gros et gras voisin angora qui dort, au chaud sur son coussin gris.

Tu rirais, voyou. Coquin, va !

Gill

_______________________

 

ramina,carabi,mistigri

pixabay

 

Jadis, dans un pays lointain, vivait un humain sans foi ni loi, un vrai bandit. Il tuait, il brûlait, il cassait tout. Son mot favori : MOI …

Un jour, il vit un animal poilu, puant, rampant ; son nom ? DISPARITION ! Pas banal !!! Il l’adopta pour toujours.

Alors, il lui trouva un mot favori tout à fait top : TOI …

Ainsi TOI, MOI vivront amis pour un long, long bail !!!

 

Christine

_____________________________

 

Deux comparaisons pour une phrase

En 15 minutes, faire des phrases qui doivent comporter chacune

deux comparaisons

-----------------------------------

 

Il a trouvé un papier dans le caniveau qui filait dans l’eau

sale comme un navire perdu, curieusement le papier  était

blanc comme neige! Il l’a ramassé, l’a tenu dans ses doigts

comme le Saint Graal, l’a déplié avec douceur comme s’il

effleurait  une  peau  nue. Il a lu sur ce papier une phrase

magnifique  comme un  diamant brut, il l’a relu et relu en

bougeant les lèvres comme un automate. Puis il a marché,

marché droit devant lui  comme un petit soldat, ses pieds,

ses  bras  marquaient le rythme  comme un  métronome :

tac, tac, tac. Mais sa tête était ailleurs  !!! Il est arrivé au

bord de la rivière qui scintillait de mille feux comme un

ruban d’argent, il a contemplé l’eau qui s’en allait vers la

mer comme un éclair. Il a tendrement laissé filer le papier

sur  ce  ruban d’argent, il  lui a confié  comme  le  ferait

un enfant à sa mère la phrase magnifique, magnifique

comme un diamant brut !

 

Christine

_________________

dimanche, 31 décembre 2017

C'était la FATALITE

Après avoir cherché des mots commençant par « FA »

nous obtenons une liste commune

 

Fada / Fastidieux / Faille / Falbala

Falot / Fastueux / Fâché

 

En 20 minutes écrire un texte contenant ces mots, dont le thème sera

LA FATALITE

---------------------------------------

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

 

Fatalité

 

Prométhée enchaîné par les dieux très fâchés

Le fada voleur de feu sur le trône usurpé

Une vie volée en fastidieuses chimères

Falbalas éclairés de rockeuses prières

Les falots possédants, vaniteuses présences

De faille en faille il descend dans l’innocence

Pour remonter vers soi, fastueuses réminiscences.

 

Louis

_________________________

 

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

FATALITÉ

 

Elle était fastidieuse, il était fada

Pourtant ils étaient ensemble ! Eh oui ! Allez chercher à comprendre …

Il faut dire qu’il était beau, viril, grand et surtout très riche. Il vivait dans un splendide manoir, il y donnait des fêtes fastueuses. Les femmes pleines de falbalas s’y pressaient comme des abeilles autour d’un pot de miel. Les hommes moins beaux, moins virils que lui, un peu falots, il faut bien le reconnaître , n’auraient manqué pour rien au monde ces soirées mondaines.

Elle, elle était belle, belle comme un astre resplendissant !

Ah ! Ils faisaient la paire tous les deux, vous n’avez  jamais rien vu de semblable ! Un couple lumineux sans  faille ou presque …

Mais ne soyez pas jaloux, ne vous fâchez pas….Elle était sotte, son cerveau avait la taille d’un petit pois comme celui de sa grand-mère. Elle était vraiment fastidieuse ! Il était colérique, un peu fou, complètement fada comme son grand-père !

Quelle fatalité !!!

 

Christine

 

_________________

 

fatalité,fada,fastidieux,faille,falbala,falot,fastueux,fâché

pixabay

 

C’était la fatalité

Le pauvre Romain avait toujours rêvé de posséder une BMW, allez savoir pourquoi ! Pour lui, c’était le signe d’une réussite fastueuse. Mais quand on est payé au smic et qu’on se demande s’il ne va pas baisser, on ne peut que se dire qu’il faut se serrer la ceinture.

Il ne pouvait pas prendre de crédit, en remboursant déjà un pour ses meubles, alors il avait économisé pendant des années, se privant de tout, menant une vie fastidieuse qui ressemblait à une robe austère et grise, sans aucun falbala. Et puis un jour, après un petit gain inespéré au loto, il eut suffisamment d’argent pour acquérir la voiture de ses rêves. Il l’entretenait comme un bijou précieux.

Un jour, c’était un petit matin falot, il y eut une faille dans le déroulement de sa journée, dès le matin, quand son réveil ne sonna pas, ce qui lui fit perdre quelques minutes. Ensuite, tous les évènements s’enchaînèrent les uns après les autres avec une logique implacable, recherche des clés, oubli de porte-documents, pour le conduire à un retard conséquent et à la catastrophe. Pour pouvoir traverser le passage à niveau avant le TGV de 8 heures 12, il démarra comme un fada, sans se souvenir qu’il n’avait presque plus d’essence, voulu passer alors que les barrières commençaient à descendre et que la voiture hoquetait déjà depuis quelques instants, et finit par s’immobiliser, en panne sèche, sur les rails, le TGV en vue. Il n’eut que le temps de sortir et de se sauver avant de voir son cher bijou broyé, dans un crissement de freins et un infernal bruit de tôles écrasées.

Assis dans l’herbe, sans une égratignure, pleurant son beau bolide, il ne fut même pas fâché. Dans un soupir de désespoir il se dit que c’était la fatalité. Il n’était pas fait pour avoir le moindre signe extérieur de richesse et allait retourner à sa terne existence.

Gill

__________________________

samedi, 30 décembre 2017

Actualité de la semaine

faire un acrostiche avec le groupe nominal

« LA CELEBRITE »

 dont le sujet sera en rapport avec

l’actualité de la semaine dernière, du 4 au 10 décembre.

---------------------------

 

Actualité de la semaine passée

 

La mort, la provoc’, les conflits

A l’aube de cette nouvelle année

 

C’est triste ! La semaine fut particulièrement chargée.

En laissant la France en deuil

L’écrivain et le rockeur s ‘en sont allés.

En catimini, ou presque, Netanyahu a serré la main de Macron.

Bien lui en prend, l’actualité est chaude.

Remarquez que dans cette partie du monde

Il n’y a jamais de temps mort.

Trump en profite, en rajoute

Et c’est partout l’escalade !!!

 

Christine

_______________________

 

Mort de rockeur

 

La vedette est partie sous les projecteurs

Anonymat interdit pour lui

 

Car sa vie appartient au public comme sa mort

Etoile filante il devait être

L’idole sur sa route pas à pas a grandi

Et son nom en lettres d’or

Brille sur la Tour au milieu de la nuit

Roi de la scène, homme de la démesure

Il enchanta les uns et agaça les autres

Toute la musique qu’il aima

En fera une célébrité à jamais

Gill

____________________________

 

La célébrité

 

La recherche des correspondances cachées

Aux souterraines vérités fredonnées en rimes

 

Comme Baudelaire par le gouffre attiré

Et Rimbaud dans les sens, déréglés jusqu’au crime

L’homme aux semelles de vent pleure les absentes

En Prométhée enchaîné saignant sur les cimes

Brûlé par le feu, guitares incandescentes

Révélé par la scène que les spots illuminent

Inondé de sang pour sang en sueur il enchante

Tant que va la vie jusqu’à la fin il culmine

Et Johnny sanctifié à nous autres indignes.

Louis

________________________